Accueil   >  Guichet virtuel  >  Environnement
Interdiction des feux en plein air
Stopper les feux en plein air !

Quelque 60% de la population valaisanne est exposée à des concentrations excessives de particules fines, nocives pour la santé. Les feux de broussailles, sarments, bois de taille ou déchets verts sont particulièrement polluants. L'incinération de 50 kg de décherts verts produit autant de paticules fines que 5'000 km parcourus en camion.
LES FEUX EN PLEIN AIR SONT INTERDITS.

Le Conseil d'Etat a rappelé l'interdiction de l'incinération en plein air et fixé les conditions dans lesquelles des dérogations exceptionnelles peuvent être accordées par les autorités communales.

L'arrêté du Conseil d'Etat précise que les demandes de dérogation doivent être faites par écrit auprès de l'Administration communale à laquelle le Service de la protection de l'environnement rend son préavis. Une dérogation ne pourra être accordée par la Commune que si les conditions fixées dans l'arrêté du Conseil d'Etat sont remplies.

Dans la pratique, ces dérogations ne peuvent être octroyées que dans des conditions exceptionnelles, pour de petites quantités de déchets naturels, s'il est prouvé qu'aucune valorisation n'est raisonnablement envisageable, et que l'incinération ne concernera que des déchets secs n'occasionnant pas de nuisance au voisinage, et ce uniquement dans des zones peu peuplées donc loin des zones à bâtir. Pour l'obtention de la dérogation, il devra être justifié que les matériaux à incinérer ne peuvent être laissés tels quels en place, ni être broyés ou être transportés par des véhicules. Toutes les conditions doivent être remplies de manière cumulative. Les contrevenants seront sanctionnés.

Renoncer aux feux c'est préserver l'air, valoriser le sol et éviter l'amende !
Fichiers
Formule pour demande de dérogation de feux en plein air (Télécharger)
Arrêté du Conseil d'Etat sur les feux de déchets en plein air (Télécharger)